Contenu | Menu | Recherche

Ramer dans la même direction

Storytelling

Historique

Le Storytelling System est le système utilisé depuis 2004 par White Wolf pour motoriser sa deuxième version du Monde des Ténébres renommée ensuite en Chroniques des Ténèbres. Il est dérivé du Storyteller System 2, avec de notables différences dans plusieurs principes de règle, expliqués plus bas. Notamment, le seuil de réussite passe de 7 à 8.

Le Storytelling System n'a pas complétement supplanté son ancêtre, qui a subsisté dans sa version Storyteller System 2, avec la continuation d'Exaltés et la création de Scion.

Mécanique

Un personnage du Storytelling System est défini par neuf attributs. Comme dans le Storyteller System, ceux-ci sont équitablement répartis entre attributs mentaux, physiques et sociaux, mais ils sont différents. Chaque catégorie comporte un attribut de Pouvoir (respectivement Intelligence, Force, Présence), de Finesse (respectivement Astuce, Dextérité, Manipulation) et de Résistance (respectivement Résolution, Constitution, Sang-Froid). Ces attributs sont notés de 1 à 5, tout comme les compétences. Le personnage dispose également d'un score de Volonté noté sur 10, et selon le jeu il pourra éventuellement posséder des caractéristiques supplémentaires, notées sur 5 ou 10. Les pouvoirs des personnages, telles les Disciplines de Vampire et les Arcanes de Mage, sont ainsi notées sur 5.

Contrairement au Storyteller System où ce système était réservé à certains jeux (notamment Vampire la Mascarade), tous les personnages du Monde des Ténébres ont une jauge de moralité ou liée à une éthique personnelle particulière, de 0 à 10. Cette jauge porte des noms différents suivant la façon dont le personnage est humain ou transformé, mais mesure généralement son éthique et son intégration dans l'humanité, et évolue en fonction de ses turpitudes.

La résolution d'action se fait par le lancer de dés à 10 faces, d'un nombre correspondant à attribut + compétence, ou un chiffre sur 10 comme la Volonté. Il faut alors compter le nombre de dés qui atteignent un certain seuil de réussite, fixé à 8. C'est le nombre de réussites qui détermine le succès de l'action, la difficulté correspondant à un nombre minimal de réussites.

Contrairement au Storyteller System où tous les personnages ont une jauge de santé identique, dans le Storytelling System cette jauge est calculée d'après la Vigueur. Le système de combat est également raccourci. Dans le Storyteller System il était nécessaire de lancer quatre fois les dés pour résoudre un coup porté : attaque, défense, dégâts et encaissement. Dans le Stoytelling System, seuls les dés d'attaque sont lancés, desquels on retranche un score fixe de défense, calculé selon la Dextérité ou l'Astuce et éventuellement l'armure.

La révision des Chroniques des Ténèbres a modifié plusieurs points :

- La Défense bénéficie d'un bonus liée à la compétence Athlétisme.

- Les "Conditions" font leur apparition et sont implémentées à tous les niveaux du système. Ce sont des états spécifiques, notées sur des cartes, qui doivent être résolus d'une manière spécifique et qui donnent des points d'expérience en échange de leur résolution.

- Les points d'expérience se gagnent maintenant tout au long de la partie, et les coûts d'évolution des personnages ont été changés, et abaissés.

Cette fiche a été rédigée le 21 juillet 2010.  Dernière mise à jour le 5 janvier 2018.