Contenu | Menu | Recherche

We enforce plausible deniability

Strange, Dead Love

.

Références

  • Gamme : Vampire : le Requiem / Vampire : the Requiem
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : White Wolf
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2011
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre en couleurs à couverture souple de 62 pages.

Description

Strange, Dead Love explore le genre de la romance surnaturelle et donne les outils pour mettre en scène des relations dramatiques chez les vampires.

Une nouvelle parlant d'une passion vampirique agrémente chaque chapitre du livre. L'ouvrage débute par une page de crédits et mentions légales, un sommaire (1 page), puis une nouvelle de 2 pages. après quoi une Introduction (2 pages) présente le contenu du livre. Son objectif : être une boîte à outils pour mettre en scène le thème de la romance dans Vampire.

Le premier chapitre, Props and themes (14 pages, nouvelle comprise), explore la condition vampirique à travers le prisme de l'amour : baiser, étreinte, disciplines et clans, sous deux angles : 

  • les thèmes, tels que la rédemption, le sacrifice, etc., et en quoi ils impactent les vampires
  • les Props, des outils pour modifier l'univers afin de le rendre plus perméable aux scénarios mettant en scène les relations amoureuses

Le deuxième chapitre, Shards (24 pages), va plus loin que les Props en développant des variations prêtes à jouer du jeu, d'environ deux-trois pages chacune, après la nouvelle de début de chapitre (Strange Bedfellows) :

  • The Prince's Childe : le Prince annonce sa prochaine torpeur, et permettra à l'un des personnages-joueurs de se marier avec son héritier.
  • Embrace for love : les Carthiens au pouvoir ordonnent aux personnages d'étreindre par amour pour contrer l'idéologie de la Lancea.
  • Kick-ass, heroic outcasts : les personnages sont des marginaux liés entre eux par amitié et par amour et vont se rebeller contre le pouvoir en place.
  • A plague for dowry : le Prince décrète que l'amour et le sexe sont interdits.
  • The Estate : chaque joueur interprète le membre d'une famille vampirique pleine de secrets et de relations compliquées.
  • The Wild War : les relations trop proches des personnages-joueurs avec des loups-garous vont leur causer certains soucis à l'aube d'une guerre vampires contre lupins...
  • Beast no more : l'amour avec un mortel peut guérir de la malédiction du vampirisme...
  • Tales of gifted lovers : de trop nombreux vampires ont eu récemment leur cœur brisé dans la cité, provoquant des frénésies en série. Les personnages-joueurs mènent l'enquête.

Le dernier chapitre, Storytelling (14 pages), donne des conseils pour construire une chronique et un groupe focalisé sur les drames amoureux. De nombreux aspects du jeu sont passés en revue : contrat social avec les joueurs, création de personnages adéquats, archétypes de personnages non-joueurs. Des conseils explorent la possibilité d'une chronique à deux joueurs, un meneur et un personnage, puis les auteurs traitent ensuite du choix du décor, et des éléments pour déterminer l'histoire d'une relation amoureuse : événements passé, présents et possibles futurs. Le chapitre se termine par l'option de création d'"humains héroïques", afin d'équilibrer la relation vampires/humains. Cette option est déjà évoquée dans World of Darkness : Mirrors.

Enfin, la dernière partie de la nouvelle (4 pages) clôt le livre.

Cette fiche a été rédigée le 5 juillet 2013.  Dernière mise à jour le 30 juillet 2013.

Critiques

batronoban  

Étrange supplément sur l'Amour et ses conséquences sur les vampires... Que dire ? Moyen. Disons que je compte m'en servir comme idées de scénarios. Oui, c'est vrai, il y a pas mal de bonnes idées dans les "props" et autres "shards", allez comprendre leurs termes bizarres pour désigner des idées de campagne...

Après, il ne remplit pas totalement son but qui est de montrer en quoi les relations amoureuses sont intéressantes dans le cadre de ce jeu. Oui, oui, c'est sûr, ça cause des problèmes, et c'est même un des twists scénaristiques universels. Et finalement ce n'est pas tant que ça employé en JdR.

A piocher pour des idées originales de scénarios donc, mais sans plus...

Sinon très joli livre, à acheter en version premium color ou PDF, je conseille le PDF car c'est un peu cher pour ce qu'il contient.

Critique écrite en juillet 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques