Contenu | Menu | Recherche

Au commencement l'univers fut créé. Et puis on a commencé à recenser les JDR...

Chute d'Arwoor (La)

.

Références

  • Gamme : Thoan
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : français
  • Date de publication : février 1999
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 108 pages à couverture souple relié par bande thermo-collée.

Description

La chute d'Arwoor est la seconde partie de la Campagne publiée par Jeux Descartes : Arwoor. Le livret est divisé en deux grandes parties : le scénario proprement dit et des aides de jeux diverses.

Le scénario reprend les personnages là où il les avait laissés et se poursuit sur le plateau de Dracheland, des joutes et une chasse au dragon plus tard les personnages franchissent une porte qui les mènent sur la Lune du monde à étages pour une des scènes les plus oniriques de la campagnes. Après une course poursuite mouvementée et une prison Thoanne plus tard les PJ se retrouvent sur le plateau d'Atlantide où ils doivent affronter les périls de la jungles, tribus farouches de négroïdes et d'amazone. Après une rencontre fortuite avec un savant atlante exilé dans la jungle ils gagnent l'intérieur du plateau ravagé par un cyclone permanent à bord d'une machine volante. Là, dans les ruines d'Atlantis ils doivent faire face à l'ultime sursaut d'orgueil d'un Rhadamante au bord de la folie et délivrer les esclaves qu'il avait rassemblé pour accomplir son plan machiavélique. Enfin, après avoir fait la connaissance des personnages des romans les PJ les accompagnent avec une armée d'anthropoïdes et d'aigles géants pour l'assaut final sur le palais.

Dans les aides de jeu rassemblées à la fin du livret on trouve de nouveaux peuples Khamshem, des idées de scénarios découlant pour la plupart des conséquences de la campagne, et, en fin d'ouvrage, on trouve une interview de Philip José Farmer.

Ce supplément a emprunté des chemins de traverses pour réussir à paraître. C'est grâce à l'initiative de fans de Thoan motivés et tout particulièrement de David Girardey et de Cyril Pasteau que ce supplément tout à fait officiel a pu voir le jour. Le SDEN a lui aussi apporté une aide.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 23 septembre 2010.

Critiques

Finrod  

"La Chute d'Arwoor" est la suite de la Campagne commencée avec "Arwoor". Elle n'est pas publiée par Jeux Descartes mais à titre amateur par des fans. Elle est cependant tout à fait officielle dans le sens où c'est précisément la suite écrite et imaginée par les auteurs "légitimes" du jeu aidés par leurs plus grands fans : Cyril Pasteau, David Girardey, Michael Croitoriu...

Les joueurs reprennent la campagne dans la jungle du plateau de Dracheland devant affronter des conditions hostiles. Ils font la rencontre de peuplades Khamshems étranges et pacifique pour la plupart. Une des ces rencontres cependant se termine mal pour nos joueurs qui se retrouvent emmenés en esclavage et vendus comme tel dans une importante ville khamshem de la jungle. Ils font la connaissance d'Aqrael, un fier guerrier maître de l'art martial du cobra qui les aide à organiser leur évasion alors qu'ils remontent le fleuve Guzirit avec d'autres galériens. Aqrael les accompagnent dans les terres Drachelander afin d'accomplir sa propre quête. Une fois en territoire teutonique les joueurs doivent participer à un tournoi, se faisant passer pour de nobles chevaliers. C'est que les vainqueurs des joutes iront affronter un dragon ! Les PJ auront sans doute flairé la présence d'une porte dans l'antre du dragon et, gagnant ou pas, accompagnerons sûrement les chevaliers dans leur folle équipée.

Après avoir défait le dragon et emprunté la porte vos joueurs sont transportés sur la lune du mondes à étages où ils doivent en hâte fuir devant une horde de gworls et de Talos de combat. Franchissant la porte qui les mènent sur le plateau d'Atlantide ils se retrouvent en proie à une tribu de négroïdes hostiles, doivent fuir lors d'une mémorable poursuite en pirogue. Ils se retrouvent finalement prisonniers des Amazones, pour les PJ masculins en tout cas, et doivent subir les derniers outrages :-).

Des anthropoïdes à la solde d'un savant atlante exilé les tirent d'affaire. Les joueurs font la connaissance d'Antaxos et apprennent le triste sort de l'empire atlante, en proie à un cataclysme perpétuel depuis des années. C'est à bord d'une machine volante confiée par Antaxos qu'ils gagnent l'intérieur des terres. Ils doivent cependant quitter l'engin aux frontières de l'empire, le déchaînement des éléments rendant impossible le vol de l'appareil.

Après la traversée d'un empire en miettes les joueurs atteignent enfin Atlantis. Là ils découvrent le sort réservé aux rescapés du déluge par leur Rhadamante. Ce dernier dans sa folie a réduit les survivants en esclavage. En attendant Kickaha que nos joueurs ont rencontré brièvement dans la jungle atlante, il va falloir clarifier la situation. Délivrer les esclaves et affronter les derniers fanatiques à la solde du Rhadamante ne sera pas une mince affaire. Une fois toutes ces formalités accomplies, l'organisation de l'assaut du Palais commence, les troupes affluent, anthropoïdes, aigles géants...

Aux côtés de Chryséis, Kickaha et Wolff, nos PJ participent à l'assaut final faisant cette fois-ci chuter Arwoor comme il se doit.

La seconde moitié de la campagne est palpitante et possède d'intenses moments de bravoure rolistique, elle ravira vos joueurs. Elle est jubilatoire à maîtriser aussi. Prise dans son intégralité, je considère cette campagne l'égale des grande campagnes célèbres de Jdr telle que Les Masques... ou La Campagne Impériale. Dans le style de Thoan bien sur !

Cette partie vous demandera un peu plus de travail pour la faire jouer à 100% que la première partie, ceci est du aux conditions d'édition qui n'ont pas permis des finitions aussi agréable que pour la première partie. Les illustrations par exemple, sont moins nombreuses et moins bien mises en valeurs. Mais ces bémols sont compensés par la qualité des aides de jeu en fin de volume meilleure que celle du premier épisode. Celle qui évoque les développements et les évènements consécutifs à la campagne par exemple est de toute beauté, une vraie mine d'idée.

Encore une fois Thoan ne nous déçoit pas et nous fournit un matériel de qualité.

Duncan  

Haaaa ! Voila une fin de campagne qu'elle est bonne qu'elle est bonne !!!! Palpitant, reprenant la trame du premier roman et y incluant les héros de la Saga !

On l'attendait depuis longtemps et c'est grace a une poignée d'inconditionnels qu'elle voit le jour cette chute d'Arwoor ! C'est un supplément a ne pas manquer ! Et pour 50 FF je vois pas comment on pourrait s'en passer ! Super ! Bravo !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques