Contenu | Menu | Recherche

We've done the impossible, and that makes us mighty

Guía del Lado Oscuro

.

Références

  • Gamme : Star Wars d20
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Devir Iberia
  • Langue : espagnol (castillan)
  • Date de publication : janvier 2004
  • EAN/ISBN : 84-96262-36-7
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 164 pages en couleurs

Description

Comme son nom l'indique, ce supplément traite du côté obscur de la force. Sa particularité c'est de ne pas se limiter au MJ, mais d'offrir la possibilité aux joueurs de pouvoir jouer un personnage tombé dans les affres du côté obscur. L'histoire de la force et l'évolution du côté obscur sont présentées au cours du premier chapitre : depuis la naissance de l'Empire Sith jusqu'à l'établissement de la nouvelle république.

Bien des joueurs seront intéressés par le second chapitre puisqu'il permet de jouer des personnages du côté obscur de la force. Il est possible de jouer des personnages souillés par celui-ci, mais ayant encore la possibilité de changer, ou un personnage déjà perdu dans le côté obscur de la force. La corruption du côté obscur fournit des bonus à l'utilisation des pouvoirs obscurs, et des malus à l'utilisation des pouvoirs de la force. De nouvelles compétences sont fournies, y compris des compétences liées à l'utilisation de la force, pour drainer les connaissances de quelqu'un par exemple. De nouveaux dons liés au côté obscur sont présentés, permettant de se laisser pénétrer par la haine, d'entrer en furie, ou de faire appel aux esprits des seigneurs Sith défunts. Enfin, de nouvelles classes de prestige font leur apparition : le dévôt du côté obscur qui suit la force comme une voie mystique vers le pouvoir, le "marauder" du côté obscur est un guerrier brutal et imprévisible, la main de l'Empereur est un assassin au service de l'Empereur, la sorcière s'est élevée à un haut rang sur un monde primitif grâce à ses pouvoirs, l'inquisiteur impérial est chargé du recrutement... ou de l'élimination de jeunes Jedi prometteurs, l'acolyte Sith est un manipulateur, le seigneur Sith est le pilier de la tradition Sith, et le guerrier Sith est dédié au combat et à la conquête.

Comme vous vous en doutez, on ne maîtrise pas une campagne mettant en scène des personnages du côté obscur comme n'importe quelle autre. Tel est le propos du troisième chapitre. On distingue deux stades dans la corruption : lorsque le nombre de points du côté obscur excède la moitié du score de sagesse, on dit que le personnage est souillé. Il surfe à la limite du côté obscur mais peut encore faire marche arrière. Quand le nombre de points du côté obscur dépasse son score en sagesse, le personnage passe définitivement du côté obscur. Des considérations expliquent les effets à long terme du côté obscur, la difficulté à gagner des points de forces, les manières de gagner des points du côté obscur. Les piliers du côté obscur sont bien entendu présentés : la peur, la colère, la haine, la souffrance, la fierté, l'agression, la vengeance, la cupidité, la jalousie, l'amour (vous lisez bien... il existe des amours malsaines). Des conseils sont donnés aux joueurs et aux MJ pour jouer une campagne du côté obscur ou mettre en scène le côté obscur dans une campagne plus standard, du côté des PJ comme des PNJ. De même, on nous explique le "cycle" de la corruption, depuis la première tentation du côté obscur jusqu'à une éventuelle rédemption.

Le court chapitre quatre traite de l'équipement. On y trouve le fameux double sabre laser mis en scène lors de l'épisode 1, mais aussi des droïdes et de nombreuses pièces de matériels, artefacts et vaisseaux spatiaux Sith. Le cinquième chapitre quant à lui présente de nombreuses personnalités du côté obscur de plusieurs traditions à travers les âges (l'Empire Sith, les nouveaux Sith, les sorciers de Tund, les sorcières nocturnes de Dathomir, les Jedi sombres, le retour des Sith - dont fait partie le fameux Darth Maul-, les chasseurs de Jedi, l'Ordre Nouveau - dont fait partie l'Empereur et Darth Vader-, les prophètes du côté obscur, les mignons de l'Empereur, et l'Académie de l'ombre), avec leur background et leur fiche chiffrée. Tout cela retrace l'histoire détaillée des structures du côté obscur à travers les âges. Il faudra aller du coté du sixième chapitre pour trouver des créatures maléfiques ou des espèces extra-terrestres particulièrement proches du côté obscur, dont les tristement célèbres mutants Sith créés par les seigneurs Sith passés maîtres dans l'art de manipuler les gènes. On y trouve également des esprits du côté obscur, les manifestations post-mortem d'anciens Jedi corrompus. Toute une série d'archétypes est fournie à l'attention du MJ qui voudrait des adversaires rapides à opposer aux joueurs.

Le septième chapitre traite des campagnes de jeu liées au côté obscur selon les époques, des sites maléfiques avec quelques exemples tels que la caverne de Dagobah dans laquelle Luke Skywalker est testé. Des éléments permettent également de mettre en place une campagne axée sur les Sith. L'ouvrage se termine sur un index.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

    Autres versions

    • Ouvrage original :