Contenu | Menu | Recherche

Viril, mais correct

Sandy Petersen's Cthulhu Mythos

.

Références

  • Gamme : Pathfinder
  • Sous-gamme : Pathfinder Compatible
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Petersen Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : novembre 2017
  • EAN/ISBN : 978-0-9995390-0-2
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 512 pages couleurs à couvereture rigide.

Description

Sandy Petersen's Cthulhu Mythos entreprend de décrire l'un des domaines de prédilection de l'auteur, le Mythe de Cthulhu, pour Pathfinder. Cet ouvrage a été édité dans le cadre d'un financement participatif pour une gamme de figurines des créatures du Mythe. Le livre s'ouvre sur 5 pages de titre, crédits et sommaire, avant que Getting Started (8 Pages) ne vienne présenter ce supplément, le mythe de Cthulhu et les moyens d'apporter de l'horreur dans une campagne de jeu de rôle, médiéval fantastique.

Mythos Races (44 Pages) vient ensuite présenter de nouvelles races de personnages pour les PJ. Celles-ci sont présentées avec des conseils pour les jouer, des informations sur leur histoire, leur culture, les Traits qui y sont associés et éventuellement quelques variantes. Ces nouvelles races sont donc :

  • Chats des Contrées du Rêve,
  • Goules,
  • Gnorri, habitants des mers des Contrées du Rêve,
  • Zoogs

Character Options (36 pages) propose de nouvelles possibilités pour les PJ, en commençant par de nouveaux Archétypes de Classes (Artiste Fou pour les Bardes, par exemple, ou le Sorcier Profond). Il présente aussi des options pour les Compagnons animaux, une nouvelle Profession (Philosophe en Yog-Sothotherie), une quinzaine de nouveaux Feats, ainsi que des options pour les diverses races de PJ.

Puis Insanity And Dreams (18 pages) s'attelle à émuler dans le cadre de Pathfinder les mécanismes de santé mentale introduits par Petersen avec l'Appel de Cthulhu. Ceci passe par une échelle de Crainte (Dread) allant de 0 (sans peur) à 10 (évanouissement / crise cardiaque). Chaque personnage dispose d'un seuil dépendant de sa Sagesse au-delà duquel il commencera à en subir les effets. Ces mécanismes sont expliqués et suivis de descriptions des folies, phobies ou obsessions qui peuvent se faire jour. Deux pages sont dédiées à présenter l'Aklo, le langage occulte qui peut affecter l'esprit humain et quatre autres aux Contrées du Rêve.

C'est alors Magic (36 pages) qui aborde le cas de la magie telle qu'elle apparaît dans les récits de Lovecraft. Ce chapitre présente une quarantaine de sorts nouveaux et une trentaine de rituels avec les règles qui les gèrent. Tous sont situés également en équivalence niveau pour les diverses classes de jeteurs de sorts.

Vient ensuite Mythos Items And Artifacts, 28 pages, qui décrit et présente en termes de jeu divers objets ou substances propres au mythe de Cthulhu. Cela inclue une douzaine de matières alchimiques (lait de Shub-Niggurath, venin d'Atlach-Nacha, etc.) et autant d'objets de technologie alien : réceptacle à cerveau, drogue plutonienne... Les livres tournant autour du Mythe suivent, tels que le livre d'Eibon ou le Necronomicon (14 ouvrages proposés), ainsi que des objets magiques liés au mythe : 24 items allant des idoles de Cthulhu au Trapézoèdre en passant par les masques pâles du Roi en Jaune ou la lampe d'Alhazred.

C'est au tour de Cults, 32 pages, qui décrit ensuite plusieurs cultes de divinités du Mythe Pour chacun est fourni une liste d'avantages qu'il procure à ses membres : entraînement donnant accès à des options particulières, objets fabriqués par les adorateurs, sortilèges, services, etc.

  • le culte de la Chèvre Noire
  • le culte du Chaos Rampant
  • le culte de Cthulhu
  • le culte d'Azathoth
  • le culte de l'Ouvreur de la Voie
  • le culte du Dormeur
  • le culte du Marcheur du Vent
  • le culte du Signe Jaune

Le chapitre discute rapidement le statut des cultes d'une dizaine d'autres entités sur 4 pages, avant de se consacrer à des cultes particuliers que sont les Tcho-Tchos et les Profonds (6 pages). Enfin 4 pages explorent la relation entre les entités du mythe et les religions qui se développent autour d'elles chez certains peuples comme les profonds et autres mi-go.

Les chapitres qui suivent, formant le plus gros du volume, présentent les diverses entités relatives au mythe de Cthulhu.

Great Old Ones and Outer Gods (90 pages) s'intéresse aux divinités et autres entités d'une puissance comparable. Elles sont présentées avec leurs caractéristiques, les créatures qui leur sont rattachées directement, le cas échéant, et la façon de les mettre en scène en combat. Sont ainsi couvertes 25 entités, les Dieux extérieurs comme Yog-Sothoth, Azathoth et Shub-Niggurath, mais aussi les Grands Anciens : Cthulhu, Yig, Père Dagon, Bokrug…

Puis Mythos Bestiary (120 pages) étend les descriptions aux créatures non uniques tournant autour du mythe, 48 en tout, couvrant les créatures marines (Profonds, Gnorri...), aériennes (Horreurs chasseresses, polypes volants...), extraterrestres (Fungi de Yuggoth, Choses très anciennes), terrestres (Goules, peuple serpent) ou issues des Contrées du Rêve : Bêtes de la Lunes, Maigres créatures de la nuit... Toutes ces créatures sont décrites avec leurs données techniques, leurs capacités spéciales et les informations sur leur comportement en combat. Certaines sont accompagnées par une illustration, d'autres par une photo des figurines correspondantes issues de la campagne de financement participatif. Elles peuvent avoir plusieurs fiches associées comme les Sombres Rejetons de Shub-Niggurath (jeune ou adulte) ou les Profonds (Profond ou hybride).
La fin du chapitre propose sur 7 pages une douzaine d'adversaires plus expérimentés que les versions basiques présentées précédemment, comme une Bête de la Lune clerc de Nyarlathotep ou un barde goule.

Avec une logique similaire, le dernier chapitre, Expanded Mythos Bestiary (86 pages) propose des versions différentes de diverses créatures uniques ou non, présentées dans les chapitres précédents, plus puissantes (le Grand Cthulhu en CR30 contre 21 pour la version précédente, Habitants de Leng au CR de 8 contre 2 pour les versions de base) ou moins puissantes, tel un Shoggoth au CR de 19 contre 20 en version de base. Ces descriptions reprennent celles parues dans des suppléments précédents de la gamme : les Grands Anciens de Bestiaire 4, les Zoogs du Bestiaire 3, etc. Cette liste de 68 créatures inclue également certaines issues des bestiaires classiques de Pathfinder : Bisha ga Tsuku du Bestiaire 6, Seughati du Bestiaire 2...

Après une illustration pleine page, viennent en annexe un Index : Creatures, PC Races & Templates de 4 pages), le texte de la licence OGL (2 pages) et deux pages de publicité.

Les crédits "Autres" correspondent aux peintres des figurines utilisées pour illustrer certaines parties des règles.

 

Cette fiche a été rédigée le 1 février 2018.  Dernière mise à jour le 15 février 2018.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.