Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, et plus si affinités

Maze Rats

.

Références

  • Gamme : Maze Rats
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : 12 Singes (Les)
  • Langue : français
  • Date de publication : mars 2020
  • EAN/ISBN : 978-2-37441-083-8
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 304 pages couleur à couverture rigide au format A5.

Description

La version française de Maze Rats s’ouvre sur 3 pages pour les crédits et la liste de ses souscripteurs. Par la suite, chaque section s'ouvre sur une double page proposant une illustration pleine page et une page titre dédiée.

La première partie, Maze Rats (82 pages) reprend le contenu de la version originale du jeu, mais la maquette et la présence d'illustrations rendent la pagination très différente.

Le texte commence avec un introduction présentant le jeu de rôle, puis explique le mécanisme de résolution des actions (les jets de danger), les réactions des PNJ et les combats, les dommages subis, leur guérison et les avantages des passages de niveaux (6 pages pour le tout). Six pages viennent alors expliquer la procédure de création des personnages, proposant quelques dons ou quatre voies (Oeil de lynx, Serre de pie, Queue de singe, Patte de loup) avec une demi-douzaine de tables permettant de tirer divers traits descriptifs du personnage (apparence, vêtements, personnalité…). La magie est abordée ensuite sur sept page avec 9 tables permettant de déterminer la nature des sorts tirés aléatoirement.

Huit pages viennent par la suite avec des tables pour tirer la nature d’un monstre rencontré par le PJ et ses attributs particuliers.

La génération des PNJ que croiseront les personnages occupe 24 tables sur 15 pages, allant du type de PNJ selon le lieu, à leurs habits, professions, noms, missions, qualités et défauts, etc. Six pages avec une dizaine de tables permettent alors de générer divers types de trésors ou équipements, suivies des tables, à destination du MJ, de génération de décors de ville, étendues sauvages et de donjon (8, 8 et 7 pages respectivement, 12 tables, pour chaque catégorie).

Enfin huit pages présentent un exemple de jeu, quelques conseils au MJ pour préparer et mener une partie, et expliquer comment créer un donjon, un décor d’étendues sauvages et de ville. Une page pour une fiche de personnage vierge termine cette section.

Maze Monkeys (68 pages), les règles avancées de Maze Rats, regroupe un ensemble de règles maisons développées par l’éditeur au cours des sessions de tests du jeu. Cette version des règles réécrit le texte de la version de base avec les ajustements apportés par les 12 Singes, explicitant parfois par une note la raison du changement apporté. Au premier rang de ces ajustements, on trouve l’apparition d’une caractéristique supplémentaire, la Perception, l’extension des jets de danger à la résolution d’actions non dangereuses, en modifiant le seuil de réussite à 8. Des précisions viennent ensuite sur les règles de combat, avec notamment un système de rang d’action, l’ajout d’un système de primes et pénalités dérivé du système dK. Lors de la création de personnage, les voies changent de nom (Pisteur, Pickpocket, Acrobate, Ombre) et le personnage bénéficie d’Atouts (capacités ou techniques spéciales) lui apportant des avantages. des précisions sont également apportées pour choisir de créer un personnage non humain (elfe, nain,…).

Après la double page de titre de section, on trouve donc des versions révisées des principes de base et des règles de combat, dommages, guérisons et expérience (8 pages), de création et évolution des personnages (5 pages). Une page fournit quelques ajustements dans la manière de simuler la magie, atténuant le côté aléatoire en donnant un peu de contrôle au joueur sur la détermination des sorts. Les Atouts ouverts aux personnages (45 au total) sont ensuite décrits, en termes narratifs et en termes techniques, sur 24 pages. Trois pages apportent alors quelques règles pour la définition des adversaires des personnages, suivies des descriptions de 4 types d’objets magiques aux pouvoirs variés et 28 objets plus simples (12 pages). Une liste plus générale d’Atouts divers, décrits par leurs effets sur une ou deux lignes, de sorts et poudres magiques (11 pages pour le tout) et une fiche de personnages Maze Monkeys (2 pages) terminent cette section.

Univers Selestya (60 pages) propose un univers de référence pour Maze Rats. Celui-ci se compose d’un continent qui a connu un âge d’or (l’Avant) jusqu’à une catastrophe de nature magique (le Cataclysme) qui l’a amené à son état actuel, une partie du continent ayant été réduite à l’état d’archipels.

Après la double page de titre de section, l’histoire de Selestya est ainsi retracée sur 6 pages avant d’aborder une description générale de cette grand île (4 pages) et le trafic maritime et ses risques (3 pages). Trois pages proposent une liste de prix d’objets divers. Suivent alors les descriptions de quelques unes des puissances de l’île :

  • la théocratie de Dunador (8 pages)
  • le royaume de Lyrn (13 pages)
  • la république de Madrah (10 pages)
  • le royaume de Thenedor (12 pages)

Campagne Le Sarcophage (90 pages) propose une série de scénarios de niveau 1 à 6.

  • Le Chien le Chat et le Lièvre (9 pages) voit les personnages engagés par un amateur de légendes pour aller retrouver une vieille légende orque. Le problème est que l’endroit est occupé par l’Essaim, une bande de pillards pirates s’attaquant aux navires passant à proximité.
  • Forts de leur expérience, ils sont recrutés alors par une personnalité des Intrépides Explorateurs du Puits de Science pour retrouver et ramener La Coupe de l’Avant (14 pages), un objet antique orné d’un motif géographique dont elle a besoin.
  • Le Cirque Itinérant des Rois (14 pages) poursuit la collaboration avec les Intrépides Explorateurs, en quête d’un ouvrage datant de l’Avant. L’ouvrage se trouve dans les environs d’un cirque qui se produit lors de la Meute, un rassemblement annuel des corsaires, pirates et autres marins.
  • L’ouvrage oriente les recherches des Intrépides Explorateurs vers l’emplacement d’une statuette représentant un serpent dressé, que les personnages vont maintenant devoir retrouver (Statuette et Compagnie, 19 pages).
  • Le Rubis de la Mère (14 pages) est le dernier artefact dont ont besoin les Explorateurs, réputé dormir dans une forteresse sur volcan, gardée par un dragon !
  • L’Alchimiste est un Loup pour l’Alchimiste (18 pages) voit un Oligarque alchimiste s’intéresser aux recherches des Intrépides Explorateurs, soupçonnant dans celle-ci la main de son rival l’Oligarque Noir, qu’il souhaiterait défaire une bonne fois pour toutes.

Le livre se termine avec son Sommaire (1 page)

Cette fiche a été rédigée le 20 juillet 2020.  Dernière mise à jour le 31 juillet 2020.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.