Contenu | Menu | Recherche

Le GROG est votre ami

Blasphemies

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 144 pages à couverture rigide.

Description

Le sixième supplément pour Werewolf : the Forsaken est consacré aux blasphèmes et autres hérésies auxquels les Déchus pourraient être confrontés. Il liste de nouveaux ennemis tout en donnant des approches alternatives de l'univers du jeu et traite en profondeur des Bale Hounds, les loup-garous qui ont renié la voie de l'Harmonie pour se mettre au service des esprits les plus puissants et maléfiques nommés les Maeljins.

Après une nouvelle d'ambiance (4 pages) et une courte introduction (2 pages), l'ouvrage est divisé en quatre chapitres.

Heresies (16 pages) est un chapitre sur le mythe de la création selon les Déchus et la façon dont il est possible de s'en éloigner. Les Conteurs trouveront ainsi des conseils pour identifier les éléments significatifs de la culture Déchue et les recombiner dans des mythologies, qu'il s'agisse de la vérité universellement admise dans leur chronique ou de la foi déviante défendue par certains groupes de loup-garous. Plusieurs exemples de mythes alternatifs sont proposés.

Brotherhoods (46 pages) poursuit logiquement dans le registre religieux en étudiant les différentes sectes pouvant interagir avec les Déchus. Qu'ils suivent des créatures surnaturelles, des esprits, des sang-du-loups ou même des loup-garous, ces cultes sont passés en revue avec leurs motivations, les circonstances dans lesquelles ils sont susceptibles d'apparaître, leurs buts et leur attitude à l'égard des Déchus. Chaque variété est illustrée d'un ou plusieurs exemples évoqués en quelques lignes et d'idées de scénarios.

Hidden lodges (38 pages) décrit ensuite six Loges, selon le modèle inauguré par Lodges : the Faithfuls. Chacune défend une vision différente de l'apparition des loup-garous, et coexiste tant bien que mal avec les Déchus malgré leurs divergences de convictions. Les Mots sont également présentés pour la première fois. Il s'agit d'un ensemble de Loges partageant une culture propre, sensiblement différente de celles des Déchus et d'inspiration nordique, sans pour autant constituer une troisième force. Deux Mots sont ensuite décrits en guise d'exemple.

The Bale Hounds (35 pages) présente en détail ces loup-garous déviants, serviteurs des puissants Maeljins. La vision des Urathas est assez faussée par leur propre culture : loin d'être des bêtes esclaves de leurs désirs, les Chiens Infernaux sont généralement calculateurs et manipulateurs. Ils prospèrent au sein même des meutes de Déchus, qu'ils conspirent à faire tomber, parfois pendant de nombreuses années. Les serviteurs de chacun des Maeljins sont passés en revue. Une partie technique révélant le secret de leur discrétion clôt le chapitre.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 22 septembre 2009.

Critiques

de la rotule  

Ce supplément ne m'a pas totalement convaincu. Si les nouveaux mythes sont potentiellement intéressants, leur incompatibilité avec tout ce que contient l'ensemble des autres livres les rend difficilement jouables. De même, la plupart des idées concernant les sectes se retrouvent dans le livre Antagonistes qui a l'avantage certain d'être disponible en français.

Ceci dit, c'est dans la partie sur les "Bale Hounds" que repose l'intérêt du livre. Ces traîtres abjectes m'ont été très utiles dans ma campagne. Ils ont la subtilité qui manque aux Pures. Ils m'ont tellement plu que j'ai trouvé cette partie trop courte. Comme souvent chez White Wolf, la liberté est laissée au Conteur de décider s'ils sont une tribu ou une loge très spéciale et le Loup sans âme est odieux à souhait.

En bref, si vous aimez les méchants très méchants vous adorerez ce livre, sinon vous pouvez vous en passer.

Franz  

Je pense également que la première partie de l'ouvrage pousse un peu loin la modularité du jeu. Si j'avais voulu remanier en profondeur WtF, je n'aurais pas acheté de suppléments.

Par contre la partie sur les Bales Hounds est incontournable, parce que ce sont des adversaires très intéressants, compatibles avec toutes les facettes du jeu, et parce qu'ils renvoient assez clairement aux Danseurs de la Spirale Noire, pour ceux qui comme moi utilisent encore du matériel de la précédente version du jeu. Du coup le supplément n'a aucun intérêt si on n'utilise pas cet aspect de Werewolf.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques