Contenu | Menu | Recherche

Pour ceux qui kiffent grave le jdr.

Ceux-qui-Rongent-les-Os

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 102 pages à couverture souple.

Description

Cet ouvrage est consacré à la tribu la moins bien considérée des Loups-Garous, ceux qui représentent les moins aisés de ses membres, souvent des vagabonds, clochards et autres opprimés ou laissés pour compte de la société. En guise d’introduction, le livre propose une courte nouvelle de 5 pages racontant les mésaventures d’un parent de Ceux-qui-rongent-les-os qui découvre, dans la douleur, la réalité du monde des ténèbres par l’intermédiaire d’un étrange mentor.

Les trois pages de titre, crédit et sommaire pages de sommaire suivent cette nouvelle, puis le supplément démarre par le premier chapitre qui, en 20 pages, raconte l’histoire mouvementée de la plus méprisée des tribus Garous. De l’Antiquité à nos jours, tout l’historique de la tribu est raconté au travers d’un échange des points de vue de différents Garous au cours d’une réunion de Ceux-qui-rongent-les-os. Les origines de la tribu sont exposées : elle est formée par tous les rejetés des autres tribus et n’a donc pas de lignée à proprement parler. Puis son implication dans l’histoire humaine est examinée, depuis l'égypte ancienne jusqu'à la seconde guerre mondiale en passant par les révolutions américaines, française et russes. De même sont présentées les motivations principales de cette tribu de parias : protéger les humains, en particulier les plus faibles et les laissés pour compte, et être capables de survivre à l’Apocalypse.

Le deuxième chapitre  (33 pages, 32 en VO) détaille toutes les arcanes et tous les secrets de la société de Ceux-qui-rongent-les-os. Cette partie du livre est particulièrement exhaustive et tous les aspects de la culture de la tribu y sont traités : les rites de passage, l’adoption d’autres garous, mais aussi des points plus spécifiques à la tribu. Ainsi est précisé le fait que, contrairement aux idées reçues, la tribu est très présente en milieu rural, et possède des caerns dans la nature, souvent corrompus par des pratiques déviantes. Les différents camps qui composent la tribu, avec leurs philosophie différentes de lutte contre le Ver, sont passées en revue. Leur application de la Litanie est plus souple que celle des autres tribus, avec entres autres choses l'acceptation des métis, mais avec aussi un interdit total concernant la consommation de chair humaine ou le meurtre gratuit. Les relations avec les autres tribus et habitants du monde des ténèbres tels les mages, les vampires ou les autres métamorphes, sont décrites, avant une présentation des jeux et distractions de la tribu pour finir le chapitre.

Les vingt pages (26 en VO) qui suivent constituent la troisième partie de l’ouvrage et détaillent les nouveaux fétiches, dons, totems et rites spécifiques à cette tribu. Ainsi Chimie de cuisine permet de fabriquer un repas nourrissant à partir de détritus indigestes, ou encore le rite de la Forteresse de carton permet de transformer une boite en carton en abris suffisamment grand pour accueillir plusieurs personnes. Ainsi, le livre décrit tout un arsenal magique adapté à la survie urbaine.

La quatrième et dernière partie, Les survivants (13 pages), présente dix PNJ complets avec leurs historiques et leurs compétences afin de peupler les rues sombres et crasseuses du monde des ténèbres de Rongent-les-os.

Les quatre pages suivantes constituent la fiche de personnage de la tribu, puis l’ouvrage s’achève par une publicité pour D20 magazine (absente en anglais). Chaque chapitre, de même que la nouvelle, débute par une illustration pleine page.

Cette fiche a été rédigée le 17 avril 2012.  Dernière mise à jour le 21 avril 2012.

Critiques

batronoban  

Drôle, cynique, rock'n roll, ce tribebook figure parmi les meilleurs de cette édition révisée.

On y trouve la lutte contre la malbouffe et O'Tolley (MacDo et équivalents), le surf sur métros, une faction cannibale, les liens avec les Rats garous et plein d'idées marrantes dans ce genre.

Pour une tribu qui est peu appréciée des joueurs car vue comme des parias SDF, au contraire cela m'a donné envie de jouer un Rongeur d'os. Être un paria mais une sorte de prince des égouts. Voir la pourriture des villes d'en bas, devenir un espèce de vengeur dans une cité gothique... Loup-garou brille par ces nombreux concepts et cette tribu est une des meilleurs choses qui soient arrivées.

Côté forme c'est correct sans être génial, mais j'apprécie les nombreux récits et narrations qui permettent de mieux s'immerger dans la vie quotidienne et les luttes de la tribu.

Ce tribebook bien écrit et plein de trouvailles donne envie, et c'est donc une mission réussie !

Critique écrite en avril 2017.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :