Contenu | Menu | Recherche

L'imagination est plus importante que le savoir (A. Einstein)

Anges Déchus (Les)

.

Références

  • Gamme : Kult
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Ludis
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1996
  • EAN/ISBN : 2-910839-04-1
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 112 pages.

Description

Les Anges Déchus est une campagne en trois gros scénarios se déroulant à New York.

Elle est centrée sur le personnage d'Elizabeth Barkley, amie d'enfance des joueurs, qui les convie après des années de silence a la première d'une pièce qu'elle met en scène dans son théâtre. Mais la soirée tourne mal, les joueurs succombent aux drogues et à l'alcool, pour se réveiller couvert de sang dans un hôtel minable sans aucun souvenir de la fin de la soirée...

Cette campagne guide lentement les personnages vers les failles de l'Illusion, leur faisant peu à peu découvrir les aspects occultes de la ville.

Celle-ci est sommairement décrite dans la première partie de l'ouvrage. Suit l'histoire détaillée d'Elizabeth Barkley.
Le premier chapitre de la campagne raconte la recherche de la mémoire perdue des personnages.
Le second leur fait découvrir le passé d'Elizabeth.
Enfin, le final montre la transformation d'Elizabeth poursuivie par son passé.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

One Eye Pied  

Comme il s'agit d'une des rares campagnes que j'ai mené du début a la fin, ma note est quelque peu partiale, car pleine de souvenirs nostalgiques...

Quoi qu'il en soit, cette campagne est fantastique. Le départ est bien foutu, et permet de faire une intro pas trop bidon, en tous cas si les persos sont crées en conséquence. Mais ce qui bonifie cette campagne, c'est la mise en place lente et insidieuse des éléments de l'intrigue, un déroulement bien construit, qui ne dévoile pas tous d'un coup comme Taroticum. On ne s'intéresse là qu'a un petit aspect du background, mais on l'exploite à fond sans trop en mettre. Ainsi les effets d'horreur sont bien mieux amenés, et la table de jeu ne finit pas blasée...

Ignus  

Je rejoins à peu de choses près l'avis de Le Pied. Une petite critique à formuler toutefois. La campagne étant une suite de trois scénarios, les 2 derniers me ravissent littéralement. On est bien là dans un vrai jeu d'horreur centré sur la psychologie tordue des Pnjs. Je suis en train de la faire jouer et c'est un régal pour moi et mes Pjs.

Par contre je n'aime pas du tout le premier des 3 scénars. Loin du raffinement psychologique des deux derniers scénarios, celui-là donne des alliés improbables aux PJs et le but du scénar consiste à aller casser du grosbill avant qu'il ne soit trop grosbill... Bof.

Mais ça reste anecdotique pour moi car les deux derniers scénarios sont conséquents, riches, intelligents et peuvent être menés sans avoir fait jouer le premier scénario. Le Pnj d'Elizabeth Barkley deviendra une légende parmi mes joueurs. Une campagne mémorable.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques