Contenu | Menu | Recherche

Anything that provides an alternative to popular commercial mass media can't be all that bad (Hewitt)

Companion

.

Références

  • Gamme : Judge Dredd
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Games Workshop
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1987
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 112 pages.

Description

Le Judge Dredd Companion est une compilation de différentes règles, informations et aventures pour Judge Dredd.

Côté règles, les sections abordent des sujets variés :
"You Can Do That ?" ajoute de nouvelles capacités spéciales pour les juges expérimentés.
"Statistically Speaking" présente des règles optionnelles sur la force.
"I Never Saw it Before, Judge, Honest" regroupe quelques tables permettant de déterminer de quoi est coupable un suspect (ou plus exactement un citoyen) contrôlé/perquisitionné par les juges.
"It's Though on the Peds" rajoute quelques armes au catalogue existant.
"Speed Kills" comprend de nombreuses règles pour simuler les poursuites et compléter les règles de conduite existante.
"Faster Than a Speeding Hoverpad" introduit la notion de super héros/vigilante dans le jeu. Une liste d'accessoires est même fournie.
"Block Out" est un mini jeu de plateau.
"The Shuggy File" permet de simuler des parties de shuggy, le fameux billard à vingt quatre "trous".
"The Laugh's on You, Puny Mortal!" est une section dédiée aux mutants, fournie avec sa table de pouvoirs aléatoires.
"I Ain't Afraid of No Ghosts, Creep" fait la part belle aux pouvoirs psychiques et aux juges exorcistes.

L'ouvrage contient plusieurs aventures : "Ready When You Are" et "Repro Man", deux petites aventures; "On the Beat", une aventure solo. "Channel 9 Crime Time Special" est une aventure de taille normale, et "Fear and Loathing in Mega-City 1" est un scénario plutôt consistant de trente-trois pages.

Plusieurs sections proposent quelques éléments de background supplémentaire :
"This Year Make it Brit-Cit!" est une rapide présentation (deux pages) du pendant britannique de Mega-City 1.
"The crazy file" fait le point sur quelques affaires criminelles sorties des archives de MAC.
"Downtown" présente tout un quartier de MC-1 avec la description physique des lieux mais aussi son activité criminelle et ses personnalités.

L'ouvrage se termine sur quatre fiches détachables à distribuer aux joueurs pour les aventures.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 février 2012.

Critiques

SebM  

À boire et à manger : c'est clairement l'impression qui se dégage à la lecture de ce compagnon.
Un énorme fourre-tout, qui part dans tous les sens, et propose des ressources très utiles, en même temps que d'autres parfaitement superfétatoires.

Au titre des choses utiles, mention spéciale aux deux gros scénarios qui concluent le bouquin : Channel 9 Crime Time Special & Fear and loathing in MC1. Ils sont tous les deux solides, charpentés, drôles, originaux.

Comme toujours avec Judge Dredd, la drôlerie provient du miroir déformant de notre société, dont les travers sont passés à la loupe dans cet univers futuriste déjanté. Elle provient également du rapport à la Loi que chaque joueur est invité à développer pour son personnage : tâtillon, solennel, extrémiste, compréhensif, laxiste... Les deux scénarios abondent d'exemples et de mises en situation, qui seront autant de révélateurs de la psychologie des joueurs, et de leur adhésion au monde du Judge Dredd.

Parmi les choses utiles, toujours, les nouvelles règles de force (reprises dans l'édition de 1989 du jeu de base), les nouvelles compétences, la gestion des Crime blitz, la description détaillée d'un secteur, les infos sur les mutants, sur les "super-héros", sur les juges exorcistes.

Plus anecdotiques : l'aventure solo, les idées de scénarios Code 14 (clin d'oeil à Paranoïa), ou encore les Crazy files, ainsi que les règles détaillées du shuggy.
Enfin, je ne suis pas super fan des règles détaillées de conduite, et je regrette la brièveté de la description de Brit-City.

Et j'oublie certainement des choses...
Tout cela est naturellement affaire de goût.
Ce qui est certain, toutefois, c'est que chacun trouvera son bonheur à travers les (nombreuses) propositions de ce livre. Sans être indispensable à un jdr dont la boite/livre de base suffit largement pour jouer, ce compagnon est un vrai plus, ne serait-ce que pour ses scénarios, qui mérite en conséquence la note maximale.

Critique écrite en novembre 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques