Contenu | Menu | Recherche

We aim to misbehave

Arnor

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 416 pages, et 4 cartes couleur de 42 x 53 cm, dont 2 recto-verso.

Description

Arnor (plus tard scindé entre Arnor : the People et Arnor : the Land) est la compilation/révision des suppléments suivants, déjà publiés par ICE :

Arnor était le royaume créé par Elendil, alors que ses fils fondaient Gondor. Il couvrait pratiquement tout Eriador, c'est-à-dire presque toutes les terres à l'ouest des Monts Brumeux. Mais au 9ème siècle du troisième âge, le royaume fut divisé entre trois fils, ce qui donna Arthedain, Cardolan et Rhudaur. Cette division se retrouve dans presque tout le livre, car chaque Etat a ses propres caractéristiques et personnalité. En effet l'ouvrage est centré sur l'année 1643 du 3e âge.

Une fois les introductions passées, le premier chapitre décrit l'histoire de la région. C'est un passage long mais qui permet de bien comprendre la mentalité des différents habitants. Puis, comme à l'accoutumée, on retrouve des chapitres sur la géographie et la flore et la faune. A noter que c'est un des premiers suppléments où est fait mention des "sous-profonds" (Under-Deeps), sorte de royaume souterrain hérité de Morgoth, dont on trouve parfois des références dans les oeuvres de Tolkien.

Les habitants (cultures et races) sont ensuite passés en revue, sans oublier les créatures de l'ombre. Puis vient la politique et les rapports de force. Un nouveau chapitre décrit les sociétés et ses particularités : rang social, langues, commerce, guildes, cultes et autres groupes particuliers comme le conseil des voyants d'Arthedain. Beaucoup d'éléments présents ici sont nouveaux, et ne sont pas juste une transposition d'anciens suppléments. Suit un chapitre sur l'art et l'organisation militaires, tant cette région est le théâtre de nombreux conflits.

Vient une (longue) liste de personnalités de 70 pages. On y retrouve également des grandes figures des oeuvres de Tolkien comme Aragorn ou son ancêtre Elendil le Grand. Puis un guide du voyageur à peine moins long (69 pages), sorte de glossaire / descriptif des principaux lieux à visiter. Mais la description détaillée de certains centres urbains vient après, dans un chapitre consacré aux villes et cités. Puis un autre dédié aux châteaux. Et un dernier chapitre sur d'autres sites dignes d'intérêt, comme les Galgals ou la bibliothèque royale d'Annúminas.

Le reste est plus directement lié au jeu de rôle : description d'objets magiques puissants (dont Narya, anneau elfique porté par Gandalf) tout d'abord, puis deux chapitres proposants diverses aventures en plusieurs époques, depuis la fin du 2e âge jusqu'en 1643 du 3e. Enfin, un chapitre entier est consacré aux rôdeurs du nord, héritiers du royaume d'Arthedain après sa destruction par Angmar en 1974. Et des indications sont données pour créer et jouer un tel rôdeur...

La fin du livre comprend les tables et appendices, dont une liste d'herbes médicinales et des cartes thématiques. Toute cette oeuvre est complétée par des cartes (toutes déjà publiées) de la région ou de certains centres urbains.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 mars 2014.

Critiques

Hervé  

Gros pavé, mais on en a pour son argent : malgré la diversité rencontrée, l'essentiel est décrit en profondeur. Un ouvrage fondamental pour quelqu'un qui fait jouer dans le secteur, ce qui ne peut manquer d'arriver si l'on fait des campagnes. Théâtre d'affrontements multiples, et pas seulement physiques, c'est une mine d'aventures possibles, même si celles qui sont décrites sont relativement peu nombreuses et demandent un peu d'investissement.

Pour ceux possédant les anciens suppléments dont Arnor tire sa source, l'achat peut valoir la peine : de nombreux ajouts ont été faits, et globalement les descriptions ont gagné en profondeur. De plus, avoir réuni tous les "morceaux" d'Arnor en un seul livre donne plus de poids à chaque partie. Car pour bien comprendre chaque morceau il faut connaître ceux qui le jouxtent.

Attention cela dit : comme beaucoup d'autres suppléments de la gamme, celui-ci s'adresse à des joueurs qui aiment les campagnes fouillées et le relationnel, même si l'action a aussi la part belle. Et vu le pavé, il faut un meneur de jeu d'expérience pour pouvoir tout lire et digérer correctement.

Ma principale critique : certaines illustrations de personnage sont certainement ce qu'il y a de pire dans toute la gamme, et même dans tous les jeux de rôle que j'ai pu lire !

Rôdeur du Nord  

Un des meilleurs suppléments pour JRTM. Effectivement, il compile de nombreux suppléments déjà publiés (dont certains difficiles à trouver) mais pas uniquement et le fait que le tout soit réuni dans un seul ouvrage permet une bien meilleure et bien plus complète vision de l'Eriador au milieu du Troisième Age.

La présence de nombreuses, et toujours superbes, cartes (grand format) de la région est aussi très appréciable.

Avec le supplément sur la Comté et Rivendell, c'est tout ce dont un meneur exigeant aura besoin pour jouer des années en Eriador. A ne pas manquer si vous pouvez le dénicher.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques