Contenu | Menu | Recherche

Ton jdr impitoyable

Rogna - Kingdom of the Sea-Wolves

.

Références

  • Gamme : Hârn
  • Sous-gamme : Hârnworld v3
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Columbia Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2017
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document de 18 pages en couleurs

Description

Les îles Elkyri, un petit archipel d'îles noyées dans la brume à l'est de Hârn, près de la côte ouest du royaume Ivinien de Menglana, abrite le royaume de Rogna, une nation de pirates Ivinien dont les drakkars aux voiles noires terrifient les marins Iviniens et Hârniques.

Composé de trois thranaals (grand clans), ce royaume trouve ses origines dans une population d'exilés ayant fui le Menglana. Après avoir réussi à quitter la domination de ce dernier royaume, Rogna est fondé en 480TR mais la guerre contre le Menglana continue jusqu'à ce jour (720TR). Rogna fait partie des trois royaumes Iviniens à prétendre à un tribut de la part du royaume d'Orbaal, même s'il y a de nombreuses années qu'ils n'en ont pas vu la couleur et que Rogna a d'autre chats à fouetter (sa préoccupation principale étant que Orbaal reste neutre dans le conflit qui l'oppose au Menglana).

Economiquement, la piraterie et le pillage sont les principales ressources du royaume (pour 30 à 40% du revenu de chaque grand clan), devant la pèche. Tout jeune homme adulte participe aux campagnes "viking" jusqu'à ses 30 ans, où il s'arrête et reprend le métier de son père.

Le supplément suit le plan normal des ouvrages dédiés aux royaumes de la gamme, mais en plus bref étant donné la taille modeste du royaume de Rogna :

  • History (3 pages) évoque l'histoire de la fondation du royaume jusqu'en 720TR.
  • Current Situation détaille en une page les relations de Rogna avec les royaumes proche
  • Une page reprend la partie consacrée aux îles Elkyri de la carte de Ivinia
  • Clan Turensyn (une page) présente la dynastie royale avec l'arbre généalogique et fait l'état des lieux de la succession
  • Religion (une page) explique l'extrême dévotion à Sarajin des habitants de Rogna, même s'il sacrifient aussi à Njehu, Seigneur des Baleines. L'église d'Agrik essaie désespérément de mettre un pied sur l'île et les intérêts politico-guerriers du roi permettra peut être d'y parvenir. Les autres dieux sont au mieux tolérés (Ilvir, Peoni) au pire interdits (Naveh, Morgath)
  • Families & Clans (une page) explique rapidement la structure sociale du royaume, avec un encadré sur les modes vestimentaires et les loisirs.
  • Economy (une page) décrit le niveau de vie, élevé, des habitants du royaume, avec un système qui tend à évoluer du troc vers la monnaie à cause de l'argent ramené des pillages. La page décrit par le menu les sources de revenu des habitants : piraterie, pillages, élevage, agriculture, avec un encadré sur le climat local.
  • Government (une page) montre que, si le Rogna est un royaume, il y a une forme de démocratie dans l'organisation clanique, réservée aux hommes libres. Deux paragraphes décrivent le système légal, un encadré évoque le niveau de ressources militaires du royaume.
  • Dans Invasions plans (une page) est décrit le plan du roi Haakis pour envahir le Menglana lors de l'été 720TR, à la tête d'environ 3500 hommes et des alliances militaires avec divers clans et forces (dont un ordre combattant d'Agrik). Un encadré décrit la flotte du Rognan.
  • Les trois dernières pages sont consacrées, chacune, à l'un des grands clans du royaume (histoire, économie, armée, portrait du chef et liste des fiefs) : Turensyn, Hulthard, Gelda.
  • Le document comporte quatre pages de couverture (la seconde et la troisième sont vierges).

Cette fiche a été rédigée le 5 janvier 2018.  Dernière mise à jour le 9 janvier 2018.

Critiques

Loris Gianadda  

Ce bref supplément sur le petit royaume de Rogna apporte sa pierre à l'édifice de la grande encyclopédie Hârnique. Pour rappel, parmi les royaumes Iviniens (rappel : Ivinia est l'ensemble de royaumes vikings se trouvant sur le continent proche de Hârn), il s'agit du second à être décrit (le premier étant Menglana, le plus grand).

Comme les autres suppléments de royaume, la structure est rigoureusement respectée et on y apprend l'histoire, l'économie et la politique de ces petites îles, en détails.

Maintenant, que peut en faire le MJ de Hârn ? Un MJ de Hârn peut exploiter les informations au sein de ce supplément pour mettre en scène un raid viking des Rognais sur Hârn, déferlement de rage et de fureur venu de la mer. Au minimum, présenter quelques marchands venu revendre des biens « tombés du Drakkar ».

Le MJ de Ivinia, lui, pourra en plus utiliser la guerre de conquête que le roi de Rogna compte lancer sous forme d'un assaut maritime bicéphale sur Menglana. Vu du Menglana ou vu du Rogna, ce débarquement promet un épisode sévère et violent dans toute campagne se déroulant sur la côte Ivinienne, qu'il se passe au premier plan ou en arrière plan.

Critique écrite en janvier 2018.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques