Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Romance in the Air

.

Références

  • Gamme : FATE
  • Sous-gamme : Worlds of FATE
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Evil Hat Productions
  • Langue : anglais
  • Date de publication : décembre 2014
  • EAN/ISBN : 978-1-61317-097-7
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 56 pages couleurs à couverture souple.

Description

Les Worlds of FATE sont de petits suppléments dédiés au jeu du même nom, dans lesquels sont développés des univers divers. Chaque numéro fournit une description d'un univers, les ajustements de règles nécessaires (Aspects, etc.) et un scénario de départ. Ces ouvrages sont financés par le Patreon d'Evil Hat Productions et proposés ensuite en prix libre sur les plateformes de vente en ligne. Certains ont été édités ou réunis avec d'autres en volumes papier.

Romance in the Air prend pour cadre une Europe uchronique au XIXe siècle, partagée pour l'essentiel entre trois grands empires, Britannia (couvrant notamment les îles britanniques et la France, restées sous la domination des Plantagenets), l'empire Moscovite et le Califat de Bagdad, dont les terres encerclent pratiquement toute la Méditerranée, jusqu'à la Grèce et une partie des Balkans d'un côté, jusqu'au sud de l'Espagne de l'autre. L'Europe est en crise, avec les affrontements entre ces trois empires qui menacent de la projeter dans une guerre particulièrement brutale. Dans cette atmosphère tendue, un groupe de gens va profiter de la vie au cours d'une croisière dans un vaisseau volant, le Pension Bellevue, Britannia ayant effectivement une large flotte de ballons et de dirigeables. Le jeu se propose de mêler rencontres et discussions de bonne société à l'anglaise et action trépidante, dans la lignée de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires.

Le livre s'ouvre sur trois pages pour le titre et les crédits, les informations administratives et le sommaire, puis deux pages d'introduction présentent le cadre de jeu.

Innocents Abroad (1 page) présente le scénario prévu avec trois intrigues secondaires que le MJ pourra insérer à sa guise. A Europe That Never Was (10 pages) commence par présenter la situation de l'Europe sur deux pages pour ensuite énumérer les compétences (avec les Approches pour les mettre en œuvre) permettant de traiter ces entités comme des personnages (diplomatie, espionnage, industrie, état de guerre -warfare-). Les fiches des trois empires, et quelques voies pour les coordonner avec les intrigues secondaires présentées précédemment sont également fournies.

The Way We Live Now (6 pages) présente le Pension Bellevue avec les plans de ses trois étages sur une page, puis les règles pour créer des personnages adaptés à cette histoire et 16 pré-tirés aptes à être utilisés comme PJ, PNJ liés aux PJ ou PNJ simples. Skills (13 pages) détaille alors les compétences utilisées pour Romance in the Air, avec les descriptions de celles nouvelles par rapport à Fate Core (business, command, converse, gamble, mechanics, perform, pilot, scholarship, society) avec pour chacune la façon dont les Approches peuvent les mettre en œuvre et quelques Stunts. Ces modifications vont du cosmétique au majeur, avec par exemple  la disparition du Physical stress de la compétence Phyisique pour aboutir des combats plus rapide : si le personnage reçoit une attaque qui dépasse son jet de défense avec Physique, il est directement K.O. ou dans le coma. Enfin Extra: Vehicles (4 pages) explique comment créer un véhicule comme Aspect pour un personnage, les règles de gestion et quelques appareils standards (Muscovite Aeroplane Squadron, Venetian Floating Sky-Palace,  Britannic Aerial Patrol Ship et Muscovite Juggernaut) avec leurs traditionnels aspects, stunts et jauges.

Running the Adventure (3 pages) décrit comment mener cette aventure, avec les meilleurs moments pour les intrigues secondaires et la façon de faire évoluer la situation internationale qui sert d'arrière-plan, puis The Journey (12 pages) détaille les éléments de l'aventure elle-même avec une carte du réseau aérien européen sur 1 page, des tables d'événements sur 3 pages et les descriptions de 24 villes sur 7 pages, d'Alexandrie à Varsovie en passant par Alger, Berlin, Gibraltar, Londres, Madrid, Naples, Paris ou Tunis. Une page présente des guides pour terminer l'aventure.

Le livret se termine sur une page énumérant les soutiens du Patreon d'Evil Hat et une de publicité pour les dés Fate.

Cette fiche a été rédigée le 18 février 2016.  Dernière mise à jour le 4 mars 2017.

Critiques

Qui Revient de Loin  

Un supplément intéressant, avec de bonnes idées, de bonnes intentions, mais aussi des choses peu crédibles ou peu inspirées.
Au rang des bonnes idées, la croisière aérienne comme écrin des PJ et des aventures : un environnement très ludique pour des scènes d’intrigue, de séduction, d’enquête et d’exploration sociale ou encore quelques scènes d’action à la surface du dirigeable (escalade, chute, sabotage, etc.), en alternance des scènes-escales d’action et d’exploration géographique/culturelle.


Au rang des bonnes intentions, le setting et le mode de jeu « Grandes puissances » : une Russie forte, très raccord avec cette période où elle joue le Grand Jeu avec les britanniques, un empire Ottoman encore puissant et exotique, loin du « Vieil homme malade de l’Europe » du XIXe siècle, plein de petites Allemagnes uchroniques par rapport à l’unification faite par Bismarck. Par contre, l’empire franco-britannique Plantagenet (au nom de Britania !) provoque une rupture de ma « suspension d’incrédulité »…


Quant au jeu des « Grandes puissances », s’il est séduisant sur le papier et que les trois puissances sont bien typées, il se heurte à mon avis au problème que tous les joueurs ne les jouent qu’un ou deux tour à chaque partie et je doute que, leurs perso se battant a priori pour la gloire de Britania, ils jouent correctement les puissances antagonistes comme le propose le jeu…


Ma déception majeure pour ce petit setting tout de même fort sympathique, ce sont les pré-tirés : ils ont si peu de saveur ! Ils devraient pourtant faire tout le sel des aventures et de la vie de la Pension Bellevue ! Quant aux aspects de désire/refus, ils paraissent bien faibles pour créer une dynamique intéressante comparés, disons, aux clefs de motivation d’un Lady Blackbird

Critique écrite en mars 2016.

Dr DANDY  

Comme beaucoup de suppléments de cette gamme, l'ouvrage se retrouve très vite limité par sa faible pagination. De fait, les idées abondent mais peu sont réellement développées et elles demanderont un travail de la part du meneur.

Mais quel bonheur de se retrouver sur un zeppelin, la moustache au vent pour aller compter fleurette à cette belle héritière russe tandis qu'un espion ottoman tente de dérober des secrets d'Etat dans votre chambre. Tout ceci ne pourra finir que par une course poursuite à travers les airs !

Un supplément qui sent bon l'aventure romanesque du XIXe, et certainement l'un des plus inspirants de la gamme.

En revanche, certaines règles optionnelles apparaissent insuffisantes, voire obsolètes.

Critique écrite en août 2016.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques