Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Critters, Vermines & Abominations

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 144 pages.

Description

Critters, vermines & abominations est un recueil regorgeant de ces petites bêtes charmantes qui hantent les terres dévastées du Weird West. Le recueil a été créé en collaboration avec les fans du jeux et de nombreuses créatures sont à mettre à leur crédit. De plus, le bestiaire proprement dit a été agrémenté de quelques règles supplémentaires.

Dans la première partie, réservée au gang, on trouve d'abord des règles pour créer les compagnons à quatre pattes des personnages : concept, traits, taille, aptitudes, compétences, avantages et inconvénients, en tout cinq pages détaillent le processus de création. Après ce chapitre, deux archétypes de compagnons sont proposés : la monture loyale (qui a dit Jolly Jumper ?) et le chien de garde. En plus de ces règles, trois archétypes de personnages sont ajoutés à ceux du livre de base : l'explorateur, le chasseur de trophées et le dresseur ("Wrangler").

Une fois n'est pas coutume, le No Man's Land constitue la plus grosse partie de l'ouvrage : c'est ici que le bestiaire est fourni au Gang, par le biais de l'unique exemplaire d'un guide écrit par la Société des Explorateurs, en collaboration avec le Tombstone Epitaph. Ce guide occupe en tout 54 pages dans la version originale. Une courte introduction présente la Société des Explorateurs et le processus d'obtention des informations, tandis que la majeure partie de l'ouvrage se concentre sur les descriptions des créatures. En tout, ce sont 44 vermines, critters ou abominations qui sont décrits : des créatures mutantes, des prédateurs sauvages profondément affectés par les changements du Weird West, des créatures revenues d'entre-les-morts, des insectes géants, des parasites, des créatures phantasmagoriques, des hordes, des changeformes, etc. De nombreux types de créatures sont représentés, du plus classique (garous, loups sanguinaires, Will o' the Wisp, etc.) au plus spécifique (les Living Legends, par exemple, des phantasmes issus des héros du passé) sans oublier quelques créatures plutôt humoristiques (comme la Main, qui n'est pas sans rappeler son homonyme dans la Famille Adams).

La troisième et dernière partie, réservée au Marshall, minuscule au vu du No Man's Land, commence par expliquer la meilleure manière d'utiliser toutes ces abominations et la Société des Explorateurs. On apprend les modalités pour rejoindre la société, les avantages et contraintes impliquées ainsi que l'histoire de la Société, qui remonte en fait à la Rome Antique. Ensuite, un lexique d'une page explicite quelques termes ayant trait à ces créatures maléfiques : abomination, deadland, niveau de peur, manitou, etc. Enfin, le dernier chapitre, sur 43 pages dans la version originale, reprend l'ensemble des créatures présentées et les détaillent en matière de statistiques et de règles de jeu.

Les différences entre la version française et la version originale sont négligeables.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2010.

Critiques

Groumphillator  

Un bon supplément qui, comme tous les bestiaires, possède ses points forts et ses points faibles. Les diverses abominations du bouquin sont à cette image. Certaines (les kancers qui vivent dans leurs victimes par exemple) peuvent vous fournir un scénario, d'autres (les moustiques du Texas) sont rarement utilisables.

Critters... a également la bonne idée de nous proposer des règles sur les animaux de compagnie et d'enrichir le monde de nouveaux pnj, ceux de la société des explorateurs.

Le tout faisant un coup pencher la balance en bas, un coup en haut me pousse à noter ce supplément à 3, qui est une note moyenne, à l'image de Critters, Vermines & Abominations.

Kyorou  

Je partage largement l'opinion de groumphi : ce supplément contient du génial (les corbeaux, la mort-qui-marche), du moyen, et du franchement inutilisable. Je tiens cependant à préciser que ma note n'est pas relevée par la présence du chapitre sur les compagnons animaux, que je trouve franchement naze (le traumatisme laissé par les dessins animés gnangnans des années '80 genre "Belle et Sébastien" doit y être pour quelque chose...).

ChatterboX  

Mouais, ce supplément ne m'a pas du tout convaincu.

Les règles de compagnon animal peuvent être utiles pour certains personnages et les archétypes d'animaux "supérieurs" sont bienvenues mais peuvent être facilement improvisées sans cet achat onéreux.

Les monstres présentés vont du très intéressant (un ou deux peut être) à l'inutile gros bill (une grande majorité). Les monstres présentés dans le livre de base étaient à mes yeux suffisant pour tout bon Marshall et collaient en plus très bien à l'univers. Les Citters, Vermines et Abominations d'ici sont  quelques exceptions près trop spécifiques ou décalées pour bien s'intégrer dans une campgne.

Ajoutez à cela des illustrations allant du potable au très moche et vous obtenez ma note de 2.

Critique écrite en mars 2010.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :