Contenu | Menu | Recherche

Je demande qu'on sorte des jeux de rôles convenus et des scénarios écrits d'avance (N. Sarkozy)

Au Nom de la Loi

.

Références

  • Gamme : Deadlands / Deadlands : The Weird West
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de règles et de contexte
  • Editeur : Multisim Editions
  • Langue : français
  • Date de publication : janvier 1999
  • EAN/ISBN : 2-84476-015-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 128 pages.

Description

Comme tout supplément de Deadlands, Law Dogs est organisé en trois parties : Posse Territory, No Man's Land et Marshall Handbook.

Le territoire du gang (Posse Territory) comporte trois chapitres. Le premier, Law in the Weird West (36 pages) fait l'état des lieux de la Loi dans l'Ouest Etrange de 1876. D'abord sont passées en revue les grandes organisations de la Loi, comme les Texas Rangers, l'agence Pinkerton ou les services secrets, avant d'attaquer les systèmes judiciaire locaux, comme les shériffs ou les chasseur de primes. Quelques hommes de loi célèbres, quelques desperados célèbres et des généralités sur la Loi dans l'univers de Deadlands ferment le chapitre.

Lawmen & Outlaws (14 pages), complète ou met à jour les éléments du livre de base qui concernent la création d'un personnage homme de loi ou hors-la-loi. Principalement, il éclaircit ceux des avantages et désavantages qui étaient trop vagues par rapport aux informations contenues dans ce supplément : Rang, Obligation, Homme de Loi. Il fournit aussi quelques nouvelles compétences, comme le Gunplay qui permet à un personnage de faire des tirs compliqués avec des ricochets, quelques nouvaux avantages et désavantages. Ensuite, le chapitre fournit des éclaircissements sur les divers crimes, un glossaire de l'argot des desperados et quatre nouveaux archétypes : le bandito mexicain, le desperado, le hexslinger qui est un huckster spécialisé dans les armes, et le US Marshall.

Les 16 dernières pages du territoire du Gang se consacrent au Fine Art O'Gunslingin'. Dans ce chapitre sont abordées des règles sur les manoeuvres au pistolet, la customisation d'une arme et trois pages de tableaux contenant les caractéristiques de nouvelles armes, les pages suivantes fournissant des explications des règles et des notes diverses sur ces nouvelles armes.

Les dix pages du No Man's Land sont réparties entre deux chapitres. The Finer Art o' Hexslingin fournit des règles et des hexes aux hucksters qui voudraient se consacrer à l'art plus raffiné du Hexslingin'. L'autre chapitre propose la description de nouvelles Reliques, comme les Cartes de John Wesley Hardin ou le Barillet de Jack Vermillion.

Le Marshall Handbook contient lui aussi deux chapitres. Les 22 pages de Law & Order proposent des clarifications sur le premier chapitre du livre. Les sombres secrets couvant derrière la Loi de Deadlands sont expliqués ici, et le chapitre donne aussi les caractéristiques de tous les PNJ évoqués dans les chapitres précédents, ainsi qu'une ou deux petite règles destinées à faciliter la gestion des combats par le MJ.

L'autre chapitre est une aventure de 24 pages intitulée On Top of Old Skull Hill, All Covered In Blood ! où les personnages vont enquêter sur le pillage d'un train qui cache plus qu'un simple vol : une bande de salauds, des zombies et de la magie noire.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 2 mars 2010.

Critiques

Fab  

"Quoi ! Tu oses me dire que c'est toi, minus, le tireur le plus rapide à l'ouest du Pecos. D'accord on va régler ça dans la grand rue...". Voici en quelques mots la philosophie de ce bouquin. Dans le monde de Deadlands, il y a des sales bestioles, et pour les descendre, bin il faut bien une pétoire, et là oh merveilles la liste est très complète... A la place d'un colt PeaceMaker, eh bien on prend un Petengil Army (même effet, mais le look est différent...). Mais bon déssoudez du streum à tour de bras, c'est bien gentil mais ça paye pas les fayots et le café, et là, oh merveille, ce bouquin nous donne une belle liste de hors-la-loi tous plus méchant les uns que les autres avec une petite bio et tout et tout (et en plus pour la plus part ils ont tous existé hormis Steven Satan et la bande des Joyeux Drilles...). En plus on apprend plein de chose sur la loi ("Humm tiens donc, ton perso à volé du bétail...") et en plus les règles des duels (+ quelques modifs pour les atouts "ambidxetre" et "Johnny deux flingues")et le coin du frimeur... J'achète !!!

Tout bon jeu de SF qui se respecte à son bouquin matos, et bien pour DeadLands pareil. Un achat indispensable pour tout les énervés de la gâchette et autre hors-la-loi. De plus c'est le seul livre de la gamme à ne pas contenir un seul gramme de fantastique (je mens un tout petit peu... mais c'est reservé aux Marshall ;-) ). Ca permet donc de transformer DeadLands en vrai jeu de Western, et je peux vous assurer que parfois un simple humain avec une bonne vielle Winchester '73, c'est plus efficace qu'une abominqtion du genre Wendigo... En plus maintenant le PJ vont avoir la loi a respecté ("Tiens donc c'est toi qui a dégainé le premier...").

Les défauts... essentiellement le manque d'images des armes proposées dans la liste. Du plus le Marshall devra faire gaffe à bien calmer les ardeurs du gang ("Non le colt Paterson (5d10 de mémoire) ne s'achète pas dans n'importe quel armurerie...)

ChatterboX  

Oh là gringo ! Si tu veux l'avis d'un vieux routard du Weird West, ben t'iras pas loin dans ta carrière de pistolero sans ce bouquin.

Eh oui il faut le dire, "Au nom de la loi" est LA bible pour les pistoleros en herbe dans Deadlands. Ce supplément est super riche en informations que ce soit sur les forces de l'ordre (avec plein d''infos sur le recrutement et les conditions de travail), les héros et bandits du Weird West (et là le Marshal aura de quoi s'amuser pour torturer son gang), le matos (miam 5 pages de nouvelles armes), l'éclaircissement des règles (nouveaux dons, nouveau perso : le sortulero) et enfin un scénar relativement sympa.

Bref à tous ceux qui aiment jouer les bons vieux cow boys armés d'un simple colt et sans rien de surnaturel, n'hésitez pas et dévorez ce sup' !

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :