Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, c'est comme une LAN, mais autour de la table...

Edge-On

.

Références

  • Gamme : Cyberspace
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Iron Crown Enterprises (ICE)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 1-55806-087-1
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 48 pages.

Description

"Edge On" est un recueil de scénarios pour Cyberspace. Sous-titré "Cyberventure Mission File #1", le livret comporte quatre aventures sans aucun lien entre elles. Pour les joueurs paresseux, six personnages pré-tirés de classes différentes sont présentés au début de l'ouvrage.

Pour leur première mission, "Network 69 takes the fall", les PJ entreront de plain pied dans la guerre des médias. Embauchés par Channel 32, leur objectif sera de pénétrer dans la tour de la chaîne concurrente, Network 69, afin d'y dérober les données sur les futurs programmes. La cible est un ordinateur, déconnecté du réseau mondial, situé au 13e étage de la tour. Heureusement pour eux, les personnages bénéficieront de l'aide d'un Net Junkie très compétent, également embauché par Channel 32, qui les aidera à neutraliser le système de sécurité.

Dans la deuxième aventure, intitulée "Ward, I'm Worried", le groupe sera embauché par la mégacorporation SMART (Software Manufacture And Research Technology). L'un de leurs scientifiques, Egon Spotswood, a disparu et l'équipe doit le retrouver. Une enquête menée dans les bas-fonds de San Francisco les mettra sur la piste des Fusers, un gang typique exception faite de son chef. Ward, le dirigeant des Fusers, est en fait un programme d'intelligence artificielle qui a récemment développé des problèmes de programme. Spotswood a donc été enlevé pour remédier au problème. Aux PJ de le récupérer par le biais de l'infiltration, de la force ou de la négociation.

La trame de fond de "Safety Violation" est une guerre froide entre deux mégacorporations : Okira Corporation et New Edison. Pour affaiblir son ennemi, Okira décide d'envoyer une équipe de saboteurs, déguisés en inspecteurs de la sécurité, sur une plateforme pétrolière appartenant à New Edison. Le groupe devra placer dix charges explosives à divers endroits spécifiques du site. Une mission somme toute relativement tranquille si l'équipe ne se montre pas trop zélée. Mais c'est sans compter sur le destin qui se manifeste toujours au moment le plus inopportun. C'est donc sous la forme d'un tremblement de terre que le sort s'acharnera sur les PJ, leur coupant la retraite alors que les détonateurs sont activés.

"Unscheduled Layover", la dernière aventure, promouvra les personnages au poste de convoyeurs pour le compte d'une mégacorporation. Ils devront se rendre à Rio pour prendre possession de puces Orgmolec et les ramener à leur employeur. Rien de bien compliqué là-dedans, jusqu'au crash de la navette des personnages, en pleine jungle amazonienne. La balise de détresse détruite, l'équipage mort, le groupe n'aura plus alors qu'à tenter de survivre et rallier la civilisation. Sur leur chemin se dressera une ancienne citée maya transformée en base secrète, désormais abandonnée mais regorgeant de nombreux secrets. Ce scénario possède la particularité de proposer trois synopsis différents pour expliquer le crash, laissant tout loisir au meneur de s'en servir comme point de départ pour d'autres aventures.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.