Contenu | Menu | Recherche

Dans le jdr, il y a plus d'égo que de talent

Cartomancy

.

Références

  • Gamme : Cartomancy / Cartomancie
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Trip Fantastique (Le)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : février 2018
  • EAN/ISBN : 9780244358617
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 96 pages à couverture souple.

Description

La version américaine du livre de base de Cartomancie ne reprend pas exactement le contenu de la version française. Il s'agit d'un condensé (débarrassé notamment d'exemples) de celle-ci et du Codex du Joueur Avancé. Ce livre de base s'ouvre sur une page de titre et une page de crédits illustrateurs et remerciements.

Fellow Adventurer (5 pages) présente le jeu de rôle, Cartomancie en particulier avec quelques mots et les rôles respectifs des joueurs et du MJ..

The Initiation Book (3 pages) introduit la première partie des règles avec un sommaire de celle-ci, l'explication de quelques mots clés et une fiche de personnage vierge.

On Being a Hero (6 pages) présente la procédure de création des personnages, avec notamment le choix et la répartition des Qualités dans les différents Atouts.

Gamemaster's Oracle (8 pages) détaille ensuite la façon dont le MJ tire les cartes pour son Oracle lui permettant de déterminer comment va se terminer la scène en cours. La procédure se poursuit avec les pioches des joueurs (Player's Input, 6 pages) qui vont leur permettre d'améliorer les résultats de leurs actions personnelles. Go Hit It Then (6 pages) présente ensuite des guides d'Atouts, de nombre de cartes et de résultats de tirages pour une douzaine de types de situations.

L'application de ces règles aux situations de conflits est le sujet de la section suivantes (A Story of Life and Death, 8 pages) qui détaille la procédure de gestion des combats, avec leurs conséquences et la façon de guérir de celles-ci. Enfin Character Growth (5 pages) détaille la gestion des tentations des personnages et de leurs vulnérabilités. La procédure de progression des personnages proprement dite est également fournie, expliquant comment cocher des accomplissements et donnant la liste de ceux-ci : accomplir un vrai exploit, faire un choix difficile, prendre part au combat, sauver quelqu'un, etc. Puis le chapitre détaille comment améliorer le personnage en conséquence.

The Development Book (1 page) présente alors le sommaire de la seconde partie de l'ouvrage. Pour l'essentiel,

  • La magie (Magicks, 6 pages) ouverte aux personnages attachés à un Atout spécial Magie. Celle-ci se pratique selon diverses voies : l'utilisation de mots de pouvoir (Breath Magic) organisés en phylums qui pourront être développés par des adjectifs, plus nombreux avec l'expérience du personnage, des rituels de thaumaturgie capables d'effets prodigieux ou des invocations de créatures diverses, des imps aux demi-dieux.
  • Les arts martiaux (Martial Arts, 3 pages) se traduisant notamment par des Katas, des enchaînements automatiques de coups auxquels le personnage pourra avoir recours si le tirage donne une carte d'une hauteur suffisante.
  • Psionics (4 pages), des pouvoirs de l'esprit du ressort d'un Atout spécifique, le Psychisme. Les personnages vont acquérir des aspects de ces pouvoirs avec l'expérience, mais leur utilisation peut leur en faire perdre le contrôle avec le risque de verser dans une rage destructrice.
  • Strange Mutations (3 pages), des transformations du corps et de l'esprit qui vont donner au PJ de l'Inhumanité, laquelle au bout d'un certain temps pourra en faire un monstre qui passera sous la tutelle du MJ.
  • Items of Power (8 pages), des ressources matérielles que le personnage peut utiliser. Divers types d'objets sont couverts, depuis les accessoires cybernétiques (Shadowpunks Cyberrun) qui font perdre des points d'Humanité aux personnages, aux Gadgets, objets pratiques limités par des charges, en passant par les Artefacts, des objets dotés de pouvoirs susceptibles d'être activés avec un tirage de cartes assez haut.
  • On Being a Gamemaster (7 pages) présente une série de conseils, extraits des chapitres correspondant du livre de base, à l'intention du MJ, en particulier pour ce qui est de préparer ses scénarios, one-shot ou non.
  • Fiends & Foes (4 pages) détaille la façon de définir les PNJ adverses selon leur degré de puissance (Mooks, Threats, Dangers, Terrors).

Le livre se termine avec des tables d'exemples d'adversaires, de situations, de motivations et de liens entre les personnages (4 pages), deux variantes de fiches de personnages (2 pages), une présentation de Cartomancy (1 page) et quatre pages blanches.

Cette fiche a été rédigée le 25 février 2018.  Dernière mise à jour le 10 juin 2018.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.