Contenu | Menu | Recherche

Wibbly-wobbly, timey-wimey, GROG

Aventures dans la Région d'Arkham

.

Références

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 104 pages à couverture souple, plus une carte A2 noir et blanc détachable.

Description

Ce supplément est le second recueil de scénarios consacré au Pays de Lovecraft. Il propose cette fois-ci cinq aventures, qui comme celles de Contes de la Vallée du Miskatonic, peuvent être jouées telles quelles, mais tireront mieux parti des autres suppléments de la série.

L'ouvrage débute par une page de couverture intérieure, le traditionnel portrait de Lovecraft sur une page, une page de crédits et la table des matières sur une autre page. Puis le supplément débute par une Introduction (1 page) qui résume le contexte et les trames principales des cinq scénarios proposés.

Le premier scénario, Une famille heureuse (12 pages), commence très classiquement, par l'appel à l'aide d'une vieille connaissance dont l'un de ses enfants a disparu et qui réclame l'aide des Investigateurs. Il se poursuit dans une atmosphère d'horreur très psychologique, et prend place dans les campagnes de la région d'Arkham. Assez orienté enquête policière et ne faisant intervenir que partiellement le Mythe, il peut servir de scénario de découverte de l'Appel de Cthulhu à des joueurs débutants.

Le second scénario, La putain de Baharna (13 pages), emmène les personnages du port de Kingsport jusqu'aux Contrées du Rêve à la poursuite d'un adversaire déroutant. Comme le scénario se déroule quasi-exclusivement dans les Contrées du Rêve, les règles essentielles sur les blessures et décès, et la gestion de la Santé Mentale sont rappelées en début de scénario.

Le troisième scénario, Bénis soient les enfants et les bêtes (13 pages), débute par une enquête sur des disparitions d'enfants à Arkham puis emmène les Investigateurs dans les environs d'Innsmouth. Débutant comme un scénario d'investigation de type policière, les joueurs risquent d'être surpris par le dénouement qui revisite de façon originale un élément du Mythe de Cthulhu.

Le quatrième scénario, Le bois sombre (13 pages), est situé dans la campagne autour de Dunwich. L'intrigue est construite sur un canevas classique : les investigateurs viennent y aider un jeune archéologue, témoin de phénomènes effrayants entourant ses recherches.

Le cinquième scénario, Avec préméditation (47 pages), est en raison de sa taille une mini-campagne divisée en trois parties distinctes. Dans la première (le crime), elle fait débuter les investigateurs un soir d'orage : ils sont appelés pour se rendre d'urgence à l'asile d'Arkham auprès d'un de leurs proches. La seconde partie (le procès) est la suite directe du premier épisode : les investigateurs doivent prouver leur innocence en menant ou faisant mener leur propre enquête, et en plaidant eux-mêmes leur cause au tribunal. Cet épisode prévoit plusieurs façons de le faire : soit via des règles spécifiques pour déterminer l'issue du procès, ou même en grandeur-nature. La dernière partie (la sentence) renvoie au dénouement de la campagne et constitue un épisode plus traditionnel d'horreur Cthulhienne brute.

L'ouvrage se termine par une carte noir et blanc du Pays de Lovecraft sur une page qui permet d'y situer les principales agglomérations, et qui complète la carte en encart par ailleurs disponible.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 21 juillet 2014.

Critiques

Franz  

J'ai beaucoup aimé ce recueil de scénarios. Sur les cinq, trois m'ont vraiment entousiasmé et les deux derniers sont très honorables.

La première aventure du recueil, très classique, est néanmoins très bien écrite: le méchant et riche et tordu à souhait, et la mise en scène rappelle qu'une créature n'a pas besoin d'être surpuissante pour être terrifiante.

La troisième aventure est aussi très sympa, avec son méchant devenu fou en voulant apporter la paix aux hommes.

Mais le morceau de bravoure du recueil, c'est la dernière aventure, avec la scène du procès. Personnellement je l'ai faite jouer en GN, avec procureur, avocat et jurés, et j'en garde un souvenir inoubliable. Ceci dit l'intrigue en est par ailleurs assez classique, avec le sorcier psychopathe et les coincidences qui vont bien.

Si je ne met pas la note maximale, c'est surtout que ces aventures ne sont malgré tout pas très typiques du Pays de Lovecraft (mais pour certains ça peut être un avantage), et qu'il faut fournir un petit peu de travail préparatoire pour introduire certaines d'entre elles (à moins que vous ne soyez pas lassé du vieil ami qui appelle à l'aide).

matreve  

5 scénarios, donc pour noter ça va être simple : on va noter chaque scénario sur un point.

On démarre donc par le premier et aïe, premier écueil. Je suis partagé par cette histoire qui revisite par certains aspects Psychose de Hitchcock et comporte quelques bonnes idées. Mais l'atmosphère qui s'en dégage est plus malsaine que cthulhienne, et on nous refait le sempiternel coup du bon ami qu'on ne peut pas refuser d'aider comme amorce. Enfin, le Pays de Lovecraft est quasiment inexploité. Donc 0.

Pour le second scénario, c'est plus simple : hors sujet, donc 0. Kingsport sert de vague prétexte pour une histoire moyenne qui se déroule exclusivement dans les Contrées du Rêve et qu'on peut donc démarrer n'importe où ailleurs que dans le Pays de Lovecraft...

Le troisième scénario relève enfin le niveau : démarrant à Arkham puis se concluant dans les environs d'Innsmouth, il a par ailleurs le mérite de revisiter certaines parties du Mythe de façon intéressante. La partie à Arkham qui met en scène la pègre locale donne l'occasion d'exploiter le supplément Les Mystères d'Arkham pour rendre cette partie encore plus intéressante. 1 point, donc.

Le quatrième scénario prend place dans l'arrière-pays de Dunwich et met en œuvre l’incontournable cimetière indien. Ce n'est pas complètement mauvais mais c’est désespérément convenu, et à nouveau, le contexte n'est absolument pas exploité : vous pourriez donc situer ce scénario à des centaines de km de Dunwich sans que cela ne change rien à son déroulement. Une nouvelle occasion manquée : 0.

Le dernier scénario est effectivement le morceau de bravoure de ce supplément, et je dirais en filigrane une sorte d'hommage aux jdr et ses différentes branches dérivées. La première partie débute comme une sorte de jeu informatique flippant et une autre partie peut se jouer en GN. 1 point, bien mérité !

On fait la somme : 2/5. Trop sévère, moi ? Peut-être, d'autant que le dernier scénario est bien plus conséquent et qu'il aurait fallu normalement pondérer le tout. Mais avoir 2 scénarios sans aucun lien avec le Pays de Lovecraft, à part 2-3 passages de name dropping de lieux, cela fait tout de même un peu mal aux fesses pour un supplément qui prétend se dérouler dans cette région (et vous faire utiliser le reste de la collection). Au final, une note donc médiocre sans états d'âme. 

Critique écrite en juillet 2014.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Ouvrage original :