Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

SJA1 - Wildspace

.

Références

  • Gamme : AD&D - SpellJammer
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : T.S.R.
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1990
  • EAN/ISBN : 0-88038-819-6
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Couverture souple à trois volets contenant 1 livret de 64 pages et 2 posters en couleurs.

Description

Imaginez que vous vous promenez en ville lorsqu'une énorme ancre marine tombe du ciel et se plante dans le pavé juste devant vous. Levant les yeux, vous apercevez un immense navire, visiblement venu des étoiles... n'auriez-vous pas envie de monter à bord ?

C'est ainsi que débute Wildspace, le premier module d'aventure pour Spelljammer. Spécifiquement conçu comme une introduction à une campagne d'aventures spatiales, il s'adresse à un groupe de personnages moyennement expérimentés (niveau 5 à 8), mais peut s'intégrer à n'importe quelle campagne existante (Royaumes Oubliés, Dragonlance, Greyhawk ou tout autre monde).

L'introduction du livret décrit la structure générale et le déroulement de l'aventure, qui se compose de six chapitres.

Dans "Ladder to the Sky", les personnages font la connaissance de Jon Tobart, le capitaine du spelljammer qui vient d'accoster sur leur monde afin de recruter des hommes d'équipage (les PJ, bien sûr) pour une mission de la plus haute importance : arrêter la Ruche, un colossal objet spatial de destruction qui menace d'annihiler le système tout entier...

Le chapitre deux ("Spacefarers") décrit le voyage jusqu'à la Ruche, et les personnages auront l'occasion de visiter le vaisseau et de se familiariser avec ce nouvel univers que constitue l'espace.

L'action commence vraiment avec le chapitre trois, "Rendez-Vous with Ravager". Les personnages vont y découvrir les joies du combat spatial contre un vaisseau éclaireur beholder.

Mais cette escarmouche n'est rien face à ce qui les attend dans la Ruche. Il leur faudra des heures, voire des jours pour explorer ce véritable donjon de l'espace... la description des diverses salles et de leurs étranges habitants occupe d'ailleurs les 30 pages qui composent le chapitre quatre.

Après cette présentation détaillée, le chapitre cinq décrit les événements qui vont s'y dérouler. Et nos héros vont aller de surprise en surprise, puisqu'il vont découvrir que leur capitaine est loin de leur avoir dit la vérité sur ses intentions et sa nature : il n'est autre qu'un beholder déguisé qui a bien l'intention de s'emparer du pouvoir du Ravageur, un terrible artefact spatial capable d'anéantir des systèmes entiers.

Le sixième et dernier chapitre porte le titre judicieux de "Mice against a Mountain" (des souris contre une montagne). En effet, les personnages vont devoir y affronter la puissance déchaînée du Ravageur désormais sous le contrôle de Tobart... ou voir leur univers disparaître.

Un premier appendice fournit les descriptions détaillées des PNJs évoqués dans le scénario. S'ensuit un petit recueil de nouveaux sorts et objets magiques, et les fiches de trois nouveaux monstres (dont un nouveau type de beholder).

Le poster joint au livret présente les plans en couleurs du Skyrunner, le vaisseau de Tobart, et de la Ruche.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.

Critiques

Guilhem  

L'histoire proposée par ce module est assez bien construite, et plutôt amusante. Elle a un petit côté "Destruction de l'Etoile de la Mort" pas désagréable. Toutefois, elle n'est pas forcément adaptée comme première aventure dans l'univers de Spelljammer : elle se focalise sur un certain aspect de ce décor de campagne (l'espace vide et hostile) et les joueurs risquent de se faire une fausse opinion de Spelljammer, univers bien plus coloré et baroque que ne le sous-entend ce module.

Il est heureusement assez facile de corriger ce défaut, en ralongeant le voyage du vaisseau par diverses rencontres avec les autres peuples de l'espace. Mais cela demandera un surcroît de travail au MJ, et les joueurs risquent de se disperser et perdre de vue la menace qui plane sur le monde.

derynnaythas  

Comme toujours avec les aventures pour Spelljammer, un gros travail de refonte du scénario sera nécessaire. Ici dans Wildspace, pour des personnages du niveau indiqué, la responsabilité est clairement trop grande et peu réaliste (pour Spelljammer, j'entend), à part si ils sont des foreurs pétrolier en haute mer, et que leur chef se nomme Bruce, ce que la prise de contrôle de Ravager implique voudrait logiquement dire que d'autres Tyrannoeils agissent comme "Tobart", et que bon nombre de factions cherchent à le contrôler également, bref, c'est un gros morceau!

Bon après, l'aventure en elle-même est jouable, le donjon est sympathique et la succession des évènements permet la découverte du setting en douceur, c'est donc une bonne aventure, mais prenant tout son sel en étant transformée en mini-campagne, afin de bien ressentir l'aspect Armagedonesque!

Critique écrite en avril 2013.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques