Contenu | Menu | Recherche

Recommandé par les éleveurs de rôlistes

Les Oubliés : novembre commémore les guerres et les disparus, les Oubliés se souviennent d’un temps révolu

Hasard du calendrier, cette année, pour le mois de la mémoire, les matelots ont opté pour mettre en avant Les Oubliés.

Dans cet univers original, les membres du Petit Peuple survivent dans l’ombre d’une cité portuaire française du XVIè siècle, une Terra Incognita du nom de Saint-Jean-De-Castel. Mais le Petit Peuple n'est pas vraiment à sa place dans cet environnement de Géants. Ce sont des réfugiés, vivant dans la clandestinité, et du haut de leur 4 à 12 cm, supportant tant bien que mal l’échelle de cette cité, ses bruits assourdissants, ses odeurs agressives, et bien sur ses terribles prédateurs. Mais ils n’ont nulle part d’autre où aller tant qu’ils ne trouveront pas un moyen de retourner sur leur Edenia d’origine, pour la sauver du Néant. D’autant que les songes des Géants sont pour eux une ressource essentielle pour leur magie, et donc pour leur salut. Une ressource qu’ils ne sont cependant pas les seuls à convoiter, car les tribus du petit Peuple ne forment plus un front uni, et le Cauchemar aussi a son mot à dire…

Les Oubliés ont hérité de la base du système de Trinités, avec ses pôles opposés représentés par deux d12, noirs ou blancs, et ses dettes de lumière et d’ombre qui impactent l’évolution du personnage. Un système en partie préexistant, mais qui est très cohérent avec l’univers de jeu tant il met en en valeur la lutte entre le Cauchemar et le Songe au sein même des personnages. Songes et cauchemars se retrouvent d’ailleurs aussi dans leur magie, donnant lieu à nombre d’aventures. Car les songes des Géants matérialisés peuvent être enfermés dans des fioles par le Petit Peuple, et deviennent ainsi une sorte de monnaie de par leur importance pour les sorts et la magie.

Outre son univers très original, l’un des atouts majeurs de cette gamme est son corpus reprenant son Encyclopédie, l'Atlas, et ses Carnets. Tous sont parsemés de fréquents encarts qui décrivent une situation donnée, et plusieurs accroches de scénarios. Le cadre est cohérent et travaillé en profondeur. Les enjeux sont clairs sans pour autant être binaires. Il y a là de quoi faire jouer une grande campagne au cours de laquelle les personnages pourront être impliqués dans la redécouverte des passage vers Edenia, le réveil de leur Reine qui s’est sacrifiée pour son peuple, le combat contre le Néant, contre le Cauchemar, voire même dans la guerre de religion des Géants.

Le cadre de jeu offre donc un mélange de noirceur et d’onirisme inhérents à son thème, tout en offrant des possibilités d’aventures héroïque et rocambolesques. Si se cacher derrière une soupière pour échapper à un chat et ramener le fil d’un rêve d’enfant qui alimentera l’enchantement protégeant votre communauté des séides du Cauchemar une année de plus vous parle, les Oubliés sont sans doute pour vous.

Joyeux anniversaire !

...gagnent un niveau !

Classes de groguiste


En bon navire rôliste, plusieurs classes de personnage hantent les coursives du GRoG. Il y en a six : l'Utilisateur Non Inscrit, le Visiteur, le Matelot, le Sous-off, l'Admin et le Codeux. L'Utilisateur Non Inscrit (ou visiteur U...

Filtrer les vignettes en page de garde...

(Si aucune annonce du type souhaité n'existe, l'affichage sera celui par défaut)

Soutenez le Grog

Vous appréciez le Grog ?
Donnez un peu de votre temps
Donnez un peu d'argent

Faites découvrir le jdr

Faites découvrir le jeu de rôle grâce à l'excellente plaquette de la FFJdR. Il suffit de la télécharger...